Rechercher
  • iid21s

CR de mardi 18 oct 2022

Au début de la louange, on a reçu la parole que l’Esprit Saint faisait monter la louange dans nos coeurs.



Image: une colombe qui recouvre de ses ailes tout le petit groupe qui est autour d’elle.



Le Seigneur est notre consolateur, notre protecteur, il nous prend dans ses bras et nous veut tout près de lui, sous son aile.


Seigneur, tu nous mènes sur un pâturage pour nous consoler, pour ceux qui sont fatigués, découragés, qui ont le coeur lourd.


Tu viens toucher les coeurs en peine ce soir, tu dis à la brebis qui boite : »Je suis ton berger, tu fais partie du troupeau, viens ».


Augmente notre foi, tu nous aimes, tu es un Dieu agissant.



Psaume 23: Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien…



Seigneur, nous pouvons te parler au plus profond de nous-mêmes. Tu n’es pas un Dieu lointain, nous avons fait l’expérience de ta présence en chacun de nous.



Image: un bouquet de fleurs monte vers le Seigneur, c’est la louange des coeurs qui monte vers le Seigneur.


Ensemble nous formons un bouquet, ensemble nous sommes ton corps. Nous sommes en coeur à coeur avec toi, dans le silence.



La brebis perdue, déboussolée a retrouvé la paix.


Merci Seigneur pour la douceur, la tendresse, la chaleur, l’amour fraternel  que tu nous a manifestés ce soir.




En deuxième partie, nous avons partagé autour de l’enseignement de Michel Pouget de mardi dernier

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous avons loué le Seigneur autour de la joie: "Mets ta joie dans le Seigneur, compte sur lui et tu verras…" puis « Eclate de joie… » Puis nous avons été invités à remettre ce qui est obstacle à la jo

Ce mardi soir le temps de prière fut un moment très joyeux avec de beaux chants. Seigneur tu nous dis combien tu nous aimes. Les louanges qui montent de nos cœurs repoussent les ténèbres et font grand

Nous étions moins nombreux, ce mardi soir, mais notre réunion de prière fut bénie. Nous avons loué Jésus et rapidement réalisé qu'Il voulait aller chercher, parmi nous, ceux qui se voient pauvres, pou