Rechercher
  • hhbosche

REUNION DE PRIERE/MARDI 8 NOVEMBRE

Nous étions moins nombreux, ce mardi soir, mais notre réunion de prière fut bénie. Nous avons loué Jésus et rapidement réalisé qu'Il voulait aller chercher, parmi nous, ceux qui se voient pauvres, pour les ramener. Nous avons reconnu, aussi, que nous pouvions être, chacun, ce pauvre qui a besoin du secours du Seigneur. Nous avons, dans des démarches personnelles, déposé devant Dieu, nos fragilités. Nous ne devons pas, cependant, être écrasés par le poids de nos pauvretés, nos faiblesses, mais considérer aussi que la grâce de Dieu coule en nous. Nous sommes déjà porteurs de vie. Même si nous ressemblons plus à un petit ruisseau qu'à un grand fleuve, aux yeux de Dieu, par sa grâce, nous apportons de la vie.

Comme nous y invite la parole d'Esaïe 8-6, ne méprisons pas les eaux de Siloé qui ne sont pas comme celles du puissant Euphrate mais qui sont porteuses de guérison. Les petits ruisseaux ne forment-ils pas rivières, fleuves pour se jeter finalement dans la vaste mer ?

Nous avons demandé, en conclusion, au Seigneur qu'Il nous restaure et nous remplisse de sa joie.

2e partie de soirée : Enseignement de Jean-Claude sur le récit de Zachée ( Luc 19 ). Il nous a donné une lecture originale de ce texte. Il ne voit pas en Zachée un homme corrompu qui se convertit mais il voit en lui, avant même sa rencontre avec Jésus, un homme de Dieu qui préfigure le Christ et annonce la Croix et la résurrection. Le texte se situe juste avant l'entrée de Jésus à Jérusalem...

Ce commentaire fut une approche différente du texte, intéressante et bien argumentée.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Nous avons loué le Seigneur autour de la joie: "Mets ta joie dans le Seigneur, compte sur lui et tu verras…" puis « Eclate de joie… » Puis nous avons été invités à remettre ce qui est obstacle à la jo

Ce mardi soir le temps de prière fut un moment très joyeux avec de beaux chants. Seigneur tu nous dis combien tu nous aimes. Les louanges qui montent de nos cœurs repoussent les ténèbres et font grand

Après un temps de louange, nous avons eu l’image d’un chemin de montagne, avec le soleil derrière les montagnes. Peu à peu la lumière arrive et le chemin se trace, le chemin s’éclaircit au fur et à me