Rechercher
  • hhbosche

TEMOIGNAGE CATHERINE SERRE

Voici le témoignage de Catherine, donné lors du we IEF du 18-19 juin à Saint Antoine:


J'ai eu le bonheur de naitre après 4 garçons d' un couple qui s'aimait profondément, marié compagnons d'éternité, catholique militant.

Après sa journée de travail, papa était directeur des barrages sur la Dordogne, il allait évangéliser dans les campagnes avec les prètres.

Maman a enseigné les mathématiques pendant 5 ans gratuitement dans l'école religieuse où je faisais mes études.

Lorsque on est arrivé à Brive, j'avais 15 ans.

Avec Claire Patier, la petite fille d'Edmond Michelet, nous avons re créé les meutes de scout.

Comme je suis pianiste, je ne pouvais pas emporter mon piano pour les camps aussi j'ai pris des cours de guitare avec Jacques Lagrange.

J'étais un peu en révolte contre mon milieu d'origine. Il m'a dit : partez faire un séjour à l'Arche de Lanza del Vasto et si vous entendez parler du renouveau charismatique allez y.

C'était en août 1974, j'avais 21 ans.

Tous les matins avec Lanza et son épouse Chanterelle on ouvrait grand les bras et on rendait grâce au Seigneur pour sa création.

Je me revois le mercredi 7 août marchant sur le petit chemin vers la salle de prière. Dès que j'ai franchi le seuil sous les alléluia, j'ai fondu en larmes.

Agenouillée on a prié en m'imposant les mains et j'ai reçu cette parole.

JE TE FIANCERAI A MOI POUR TOUJOURS, DANS LA JUSTICE ET DANS LE DROIT, DANS LA TENDRESSE ET DANS L'AMOUR.

J'étais encore étudiante et allai au groupe de prière le mardi à Bordeaux et le vendredi à Brive.

George et Victoria Hobson sont arrivés en même temps que moi

au groupe de prière, ils nous ont enseignés en nous donnant l'amour de la Parole de Dieu.

Ils avaient le ministère de cure d'âme, guérison intérieure et nous en avons tous bénéficié.

Par la suite ce sont les protestants et les évangéliques qui m'ont éduquée dans la foi.

En 1975 premier rassemblement à Rome, les protestants avec nous.

En 1976 nous sommes allés visiter les communautés nouvelles oecuméniques aux USA.

A Ann Arbor j'étais dans la chambre de Joy, harpiste.

Elle m'a dit je suis une juive achevée ( messianique )et elle a prié pour moi, j'ai reçu le parler en langues.

Au retour, le Seigneur nous a donné le nom de SILOE avec 3 missions: évangélisation, guérison, unité.

En 1977 avant de partir au rassemblement de la Porte ouverte, papa qui était président de l'action catholique générale des hommes m'a dit: n'oublies pas que tu es catholique.

En 1978 après le congrès de Dublin et le départ de mon papa chéri au ciel, j'ai participé au congrès de l'union évangélique médicale et para médicale au Pays de Galles. J'ai reçu le cadeau que le Seigneur est présent dans tous les pays et toutes les églises. Un chirurgien américain évangélique m'a consolée de ma démission de médecine et m'a dit accueilles chaque patient comme un enfant bien aimé du Père et sois d'abord à son écoute.

J'ai reçu ensuite le cadeau d'être la marraine d'un protestant.

En 1980 je faisais partie de la communauté du chemin neuf à Lyon et nous avions le projet de créer un dispensaire de quartier gratuit. Le père Laurent Fabre disait. Le renouveau sera oecuménique ou ne sera pas. L'église est un bijou aux multiples facettes.

Mais j'étais partagée car je ne trouvais personne pour prendre ma suite à Brive.

Le 1er mai 1981, comme mes parents étaient très mariales, leurs 7 enfants ont le prénom de Marie j ai décidé de dire une dizaine de chapelet tous les jours du mois de Marie.

Le 31 mai j'ai rencontré mon mari et suis donc restée à Brive.

Le Seigneur nous a bénis en nous donnant 3 enfants.

Je suis toujours en lien avec les Diaconesses de Reuilly à Versailles, la ville de mon enfance, chez lesquelles j'ai suivi une retraite oecumenique ignatienne donnée par le père Gueydan

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Après un bon temps de chants de louange pour notre seigneur Jésus Christ, deux images et un passage biblique ont alimenté notre prière. Image d'une personne dans la mer et près d'elle se trouve des gr

Nous nous sommes retrouvés, un petit nombre, mais heureux d'être là pour louer le Seigneur, au coeur de l'été. Nous avons reconnu la présence du Seigneur, au milieu de nous, qui nous précède et désire

La soirée a démarré avec de nombreux chants très joyeux. Une image a alimenté ce temps de louange: "Celle d'un arbre sans feuille. Au cœur de l'arbre il y a une lumière .Cet arbre évolue au fil des sa